Qui suis-je ?

La maison, ce site, le Relais SML, forment un portrait chinois.

Depuis plusieurs siècles, la maison réclame une présence permanente. Pour quelques décennies j’espère, c’est moi qui m’y colle.

J’ai commencé par remplacer un trentaine de fenêtres et puis….. j’ai oublié ! 🙂 12 ans de travail, jamais fini, c’est un peu comme le jardinage.

Vous y serez accueillis par Cirka, dont les supers pouvoirs télépathiques lui permettent de toujours trouver un volontaire pour lui gratter le ventre. Elle est “l’agent de sécurité” du jardin, intervenant dans tous les conflits possibles entre chats, poules, tourterelles, grenouilles… Ses ordres sont clairs, le calme revient instantanément.

Voilà 20 ans que je vis avec un husky, elle a toute ma confiance (même si elle s’échappe un peu trop).

 

L’équipe des chats, spécialisée dans la maintenance des chaises longues et autres cachettes de siestes.

Egalement dotés de super pouvoirs télépathiques leur permettant de repérer instantanément les esprits faibles dont on peut squatter les genoux, ou mieux : obtenir de la mie de croissants au petit-déjeuner.

Chat aux Jardins

Vous y serez parfois accueillis par mon frère ou ma fille, ou mon fils.

Né à Paris par erreur d’aiguillage sans doute, pris d’un raz le bol après 15 ans à développer des réseaux de petites entreprises, il aura fallu 7 ans de travail, quelques milliers d’heures, pour redonner à cette grande bâtisse son sens d’origine : L’accueil de voyageurs.

Ancien relais de chevaux entre Cévennes et méditerranée, à 15 mns de voitures mais une journée de cheval de Montpellier, entre temps la maison était devenue Gendarmerie Nationale, six familles y vivaient,  avec chevaux et potagers, mais pour 150 ans seulement 🙂

La maison autrefois

J’ai pratiquement tout dessiné, gommé, redessiné, appris beaucoup, fait beaucoup, aidé d’entreprises les plus petites et locales possibles, connaissant les maisons, les vents, les pluies et le soleil du Pic Saint Loup, les brumes d’automnes du vallon de Londres, dans un démarche écologique tout azimuts.

Aujourd’hui, la maison a retrouvé son sens, entre ses hôtes de passages plus ou moins longs, entre une maison d’hôtes et un espace de coworking.

Derrière toutes mes démarches, mon objectif est de renforcer tous les liens de notre petite économie locale, humaine, de participer par tous les moyens dont je dispose à l’accélération de notre économie circulaire.

Patrice

Président des Jardins du Village (je n’en reviens toujours pas d’avoir été élu par moi même !)

Les commentaires sont clos.